Un moment « ouvert », dédié à la rencontre entre les personnes impliquées dans la coopération transfrontalière italo-tunisienne et aux expériences les plus innovantes dans le secteur du tourisme et de la valorisation culturelle.

Le 22 Septembre a été organisé l’évènement intitulé «Programme Eni Italie – Tunisie Tourisme et culture, la programmation 2014-2020 » à Marsala entre 15h et 19h. Cet évènement a été réalisé dans le cadre de la 4ème journée de la Coopération Européenne. L’initiative, promue par le département de la Programmation de la Région Sicilienne à travers l’Autorité de Gestion Commune du Programme Opérationnel Italie Tunisie 2007-2013, en collaboration avec le Secrétariat Technique Conjoint du Programme, a été dédiée à l’approfondissement des thèmes du tourisme et de la culture en  relation avec la nouvelle programmation européenne 2014-2020, et aux opportunités offertes par cette initiative à ce secteur.

L’objectif de la rencontre, qui a enregistré la participation de 100 personnes, consiste à offrir aux participants la possibilité de faire une discussion portant sur un secteur de l’économie qui connaît un ralentissement ainsi qu’une discussion sur les éventuelles possibilités d’identifier des créneaux porteurs pour la réalisation de nouveaux projets. Les participants  étaient des professionnels du secteur du tourisme et de la culture et d’autres personnes impliquées dans ce secteur. Ils ont eu la possibilité de faire une discussion portant sur les nouvelles formes d’interaction pour la création de nouveaux projets innovants et de ne pas se limiter à l’identification de nouvelles niches.

La journée comprenait deux sessions. Son programme a été présenté par M. Antonio Piceno en qualité de représentant de l’Autorité de Gestion Commune du Programme IEVP de coopération transfrontalière Italie Tunisie 2007-2013. Les intervenants étaient les suivants : Lucia Di Fatta, Dirigent du Département du Tourisme, sport et spectacle de la Région Sicilienne, Sebastiano Tusa, Surintendant de la mer de la Région Sicilienne, Francesco Giordano, Dirigent du Département du Patrimoine culturel de la Région Sicilienne et Ridha Kacem, directeur de l'Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (AMVPPC) de Tunis.

Suite à une brève présentation des principaux thèmes du nouveau Programme Italie – Tunisie 2014-2020, la première partie de la journée a été dédiée aux projets en cours du Programme. Les résultats de quelques projets ont été présentés : Culturas, Club Bleu Artisanal, Magon, Les Voyages de la Connaissance, Hologramme, Aper, Equimedev e Doremihe. Les participants ont fait un exercice qui consiste à approfondir et à capitaliser les expériences à travers l’animation de discussions dans trois tables. Les thèmes discutés dans ces tables étaient les suivants : Circuits, Touch Point et communication stratégique. Ensuite les résultats des discussions ont été synthétisés et présentés à tous les participants moyennant la présentation de graphiques.

Au cours de la session de l’après-midi, ouverte par le Maire de Marsala, Alberto Di Girolamo, des interventions d’interlocuteurs privilégiés, opérateurs, techniciens et spécialistes du secteur du tourisme et de la culture en Sicile ont eu lieu. Grâce à ces interventions et l’expérience des intervenants dans la valorisation du territoire, il a été possible de stimuler et de créer un moment de confrontation sur les expériences existantes actuellement, sur les problématiques et sur les opportunités de développement.

Les intervenants, présentés par M. Rosario Sapienza coordinateur STC du Programme Italie Tunisie 2007-2013, en tant que « Ambassadeurs pour les opportunités offertes actuellement en Sicile », ont fait des brèves interventions organisées en trois rounds. Les principaux thèmes de ces interventions étaient les suivants: le tourisme durable, la valorisation des zones intérieures, l’environnement durable,  l’évolution des marchés, l’innovation technologique et les startup touristiques.

Le premier round comprenait les interventions de : Chiara Pota du Mouvement Central d’Ortigia portant sur son Ciclo-Bar situé au centre d’Ortigia dont l’objectif visé par sa création était de rapprocher les citoyens de la mobilité et de promouvoir le tourisme durable; Michelangelo Giansiracusa, Maire de la Commune de Ferla, qui a présenté quelques bonnes pratiques mises en œuvre par la Commune telle que l’initiative BELLO et qui a promis de développer des nouveaux systèmes visant à protéger le territoire et améliorer l’interaction entre les citoyens et le territoire. Cette intervention a aussi porté sur la présentation d’expériences dans le tourisme durable qui grâce à la protection de l’environnement et la concession du Borgo Albergo, permet de développer l’hospitalité des citoyens et de promouvoir le tourisme Slow avec contact direct avec les familles; Alberto Mattei de Nomades Digitales qui a présenté l’expérience d’une nouvelle génération de professionnels qui utilisent Internet et les nouvelles technologies digitales pour travailler dans différents lieux dans le monde sans avoir des contraintes de liens professionnels avec une position géographique spécifique et stable; Francesco Passantino des Startups Weekend Palermo et Factory Academia qui a rappelé comment la digitalisation de l’expérience touristique, les instruments pour l’organisation et la planification et les plateformes d’intermédiation ont eu un rôle de plus en plus important pour les touristes et les entreprises opérantes dans le tourisme; Federica Schembri de SEM – Spazi Espressivi Monumentali de Sicile, qui a présenté un modèle de développement durable créée en Sicile, basé sur le marketing territorial et qui tient compte du contexte local.

Le 2ème round a porté sur le thème « Voir différemment » avec les interventions suivantes : Alessandro Ferro de Image In Art, qui a été créée grâce à une idée IAN (Innovative Art Network), un format pluridisciplinaire qui offre de nouvelles perspectives de développement pour les opérateurs dans le domaine des arts utilisé pour la première fois au Supplemento di Santa Lucia di Caravaggio qui facilite l’utilisation pour les personnes qui ont des besoins spécifiques (à capacités réduites); Alessandra Badami de Creative Lab, qui a présenté ce projet  comme un système intégré de services culturels dans le territoire (montre des évènements, résidences d’artistes, workshops, happening, publications, marketing et social media) pour la promotion de la créativité artistique et de l’architecture à travers une projection centrée sur l’interaction entre arts contemporains et identité du territoire; Gianni Di Matteo de Farm Cultural Park de Favara qui le présente comme « un musée des personnes qui ont envie de partager avec les autres des ressources, connaissances, réseaux, et amitiés. Un centre culturel de nouvelle génération où ce qui compte le plus n’est pas l’aspect commercial mais les personnes; Stefania Zanna du consortium Arca a présenté l’expérience de Game Living Lab, un écosystème d’innovation dans lequel l’utilisateur (le citoyen, l’étudient, le visiteur, le client) vit, travaille et s’amuse; Anna Anello du projet Must – Mobility Unesco Sustainable Tourism dont l’objectif consiste à réduire les différences entre les voyageurs dans les principales attractions culturelles siciliennes, en particulier celles insérées dans l’Heritage List de l’UNESCO à travers la promotion de l’offre touristique relative à ces lieux et la création d’itinéraires touristiques qui respectent les critères d’accessibilité et le droit de vacances pour tous.

En fin la thématique du « story telling en tourisme » était au centre du troisième round, grâce à l’intervention de Valentina Barbera qui a présenté le projet GOGREEN, une interaction intéressante entre la Commune et les sociétés privées qui opèrent dans le territoire de la terre Sicane, valorisant l’offre touristique eco-durable dans cette région en proposant aux touristes des parcours naturels à parcourir à pieds ou en bicyclette; Noemi Troia de l’association Clac de Palerme, une entreprise culturelle dont l’objectif consiste à faire en sorte que l’innovation culturelle soit à la base du changement au sein du territoire sicilien avec une initiative comme le projet Ecomuseo Urbano mare meomoria viva ou Crezi Food Kit; Sergio Castogiovanni qui avec le Parco Avventura Della Madonie représente un exemple intéressant de «  tourisme expérimental »; Dario Riccobono de Addiopizzo Travel dont la présentation a porté sur la naissance de la stratégie de la consommation critique, appliquée au secteur du tourisme.

L’évènement a été clôturé avec les salutations de Annamaria Angileri, Assessore alla Publica Istruzione e Politiche Giovanili de la Commune de Marsala, les salutations de Clara Ruggieri, Assessore alla Cultura de la Commune de Marsala et de Lucia Di Fatta, Dirigent du département du tourisme, sport et spectacle de la Région Sicilienne qui a rappelé comment beaucoup d’opportunité de la nouvelle programmation 2014-2020 seront dédiée au tourisme et à la culture et à l’intégration de ces deux secteurs en créant aussi les modalités pour transformer le patrimoine culturel en Sicile en un catalysateur pour l’activité économique surtout dans le secteur du tourisme.

Mattina  Touch_point

Restituzione_tavoli  Pomeriggio

Certain moments importants de la journée : Présentation de la journée, Tables thématiques, session de l’après-midi avec quelques intervenants invités.

Questo sito utilizza cookie, anche di terze parti, per offrire servizi in linea con le tue preferenze. Se non accetti i cookie le funzionalità del sito risulteranno limitate. Se vuoi saperne di più sui cookie leggi la nostra Cookie Policy.