Le prix Nobel de la paix a été attribué cette année au Quartet pour le dialogue national tunisien.

Ce choix, annoncé par le Comité norvégien de Nobel à Oslo, a été fondé sur « la contribution décisive qui a favoriser la démocratie dans le pays après la Révolution de jasmin de 2011».

Le Quartet, crée au cours de l’été 2013, est formé par quatre organisations de la société civile. Le syndicat général du travail Ugtt, le syndicat patronal Utica, l’Ordre des avocats et la League tunisienne des droits de l’homme, qui ont ensemble étaient capables de donner vie à « un processus politique pacifique alternatif dans un contexte de guerre civile en Tunisie ».

Pour le Comité de Nobel, l’attribution du prix au “Quartet” a mis la Tunisie dans les conditions de se doter d’un système constitutionnel de gouvernement qui garantisse les droits fondamentaux pour toute la population dont notamment les droits politique et de croyance religieuse.

La Tunisie doit affronter des défis politiques, économiques et de sécurité importants et comme souligné par le Comité de Nobel, ce prix constitue un encouragement au peuple tunisien dans l’espoir de servir comme exemple pour d’autres pays.

Questo sito utilizza cookie, anche di terze parti, per offrire servizi in linea con le tue preferenze. Se non accetti i cookie le funzionalità del sito risulteranno limitate. Se vuoi saperne di più sui cookie leggi la nostra Cookie Policy.